UNE ARCHITECTURE DU SENSIBLE

Au Collège Louis Pergaud de Fresnes – 2014

Le collège Louis Pergaud est un bâtiment comme il y en a des millions dans le monde moderne. Comment le voir autrement ? Comment le percevoir autrement ?
Et finalement comment en faire plus qu’un lieu de passage, un lieu où on aimerait rester, être, inventer voire rêver ?

Pendant l’année 2014 et durant près de quinze journées,
25 élèves du collège emmenés par trois artistes et leurs professeurs ont exploré leur établissement. Exploration chorégraphique, enregistrements sonores, travail du corps et de composition sonore ont ponctué une année riche en découvertes et inventions. L’architecture de l’espace existant étant considéré comme moteur d’inspiration et zone d’exploration. Les volumes sont révélés par le dessin des corps et les matières sonores. L’architecture des corps en présence et la mise en espace sonore modifient le lieu et créent une poétique de l’espace.

Avec la participation de 25 élèves des classes de 5° et 4°.
Les artistes : Lila Deridj et Pauline Brottes (chorégraphes),
Thomas Tilly (musicien).
Les enseignantes : Valérie Bohin et Valérie Klein.

Un atelier proposé par l’association en partenariat avec le Collège de Fresnes-en-Woëvre. Avec le soutien financier de la DRAC Lorraine, du Conseil Général de la Meuse, de la Communauté de communes de Fresnes-en-Woëvre et de la DAAC.