Densités 28, les photos

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est affichedensites18_07_22.png

Festival Densités – 2022
Édition #28

QUARTET LIZ ALLBEE, JOHN BUTCHER, IGNAZ SCHICK, MARTA ZAPPAROLI • SOLO OTOMO YOSHIHIDE • MIROIRS D’ESPACES RAOUL BINOT, FRANÇOIS BOUSCH • PAULETTE NEW 4 EMILIE BORGO, LÉO DUMONT, EMMANUELLE PELLEGRINI, XAVIER SAIKI • GEORGETTE K7 MATHIAS FORGE • NOORG + WAJDI GAGUI ERIC BROCHARD, LOIC GUÉNIN, WAJDI GAGUI • MUSETTE FORT CLAIRE BERGERAULT, TIMOTHÉE CHABRILLAT, JAN MYSLIKOVJAN, CÉCILE TRÉHU, AYMIE ZAHRA, ÉDOUARD RIBOUILLAULT • HAN AND TERRIE HAN BENNINK, TERRIE EX • TRIO CHRISTINE ABDELNOUR, JEAN-PHILIPPE GROSS, FELICITY MANGAN • KRČI… LORIS BINOT, EMILIE ŠKRIJELJ, LÊ QUAN NINH • DUO ERIKM, PETR VRBA • TUMULT ARNAUD RIVIÈRE, MARIO DE VEGA • LES MÉCANOGRAPHES JÉRANIUM, MAN’HU, MAUD LUCIEN • LANDSCAPER, ICI MÊME À CIEL OUVERT EMMANUEL FLEITZ, SAYOKO ONISHI • SOLO MARC BARON • SAW OUT MAZEN KERBAJ, BURKHARD BEINS, MICHAEL VORFELD • FOUDRE ROCKEUR ERIC DELAVARANNE, LAURENT HERBELET, ARNAUD MARCAILLE, LAURA MARTIN, WILLIAM PHILIPPE, JUSTIN TALARICO, BENOÎT VERMANDE • LE BAL •

Retour en images …

Par Jean-Claude Sarrasin…

Le vendredi


Le samedi


Le dimanche



Par Pierre Chinellato…



Par Stéphane Boyancier…



Par Anne-Marie Carlier…

affiche 2019
Festival Densités – 2021
Édition #27

• Duo (FR, IN) : Perrine Bourel (violon), Mosin Kawa (tablas, chant) •  Duo (FR) : Guylaine Cosseron (voix), Emmanuel Lalande (électronique) •  Sport et Divertissement (FR) : Michel Deltruc (percussions), Alfred Spirli (percussions), Thierry Madiot (trompe), Karim Sebbar (mouvement) •  Solo (FR) : Pascale Berthelot (piano) •  Feral Bands (FR) : Pali Meursault & Nicolas Montgermont (électronique) •  Sur les Chemins (FR) : Nathalie Chazeau, Nicolas Hubert, Nicolas Lanier, Sarah Grandjean (danse), Camille Perrin (corps, contrebasse) • Solo (UK) : Lee Patterson (objets, électronique) • Duo (FR) : Jean-Luc Cappozzo (trompette), Joëlle Léandre (contrebasse) •  Spinoza in China (FR) : Benoît Cancoin (contrebasse), Marc Perrin (texte) •  Mopcut (USA, FR, AT) : Audrey Chen (voix), Julien Desprez (guitare), Lukas Koenig (batterie) •  Les Voix Magnétiques (FR) : Jérôme Noetinger, Anne-Julie Rollet (revox), Mat Pogo, Anne-Laure Pigache (voix), Pascal Thollet (diffusion et traitement sonore) •  Ersilia (IT) : Alvise Sinivia (cadres de piano) • SteDaJoDa (DE, CH) : Stefan Scheib (contrebasse), Johannes Schmitz (guitare), Daniel Studer (contrebasse), Marius Buck (batterie) • L’Étrangleuse (FR) : Léo Dumont (percussions), Maël Salètes (guitare), Mélanie Virot (harpe) • Lectures fragmentées de Cage (FR) : Hélène Géhin (lecture)

Retour en images sur la 27éme édition de Densités

Un grand merci au public et à toutes les personnes qui ont contribué à faire de cette édition un magnifique succès. A l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

Crédit photo : © Jean-Claude Sarrasin

Crédit photo : Vu D’un Oeuf

Crédit photo : Pascal Thollet

affiche 2019
Festival Densités – 2020
Édition #26 – ANNULÉ
Cette année, le festival devait accueillir :
Hysterrae : Cinzia Marzo, Silvia Gallone, Irene Lungo & Shadi Fathi / KrCi : Loris Binot & Emilie Skriejl invitent Le Quan Ninh / Couac : Heddy Boubaker & Sébastien Lespinasse / Satellites : Patricia Bosshard , Jasmine Morand & Dragos Tara / Osoresan (Mount of Fear) : Natacha Nisic / Little Tighter : Claire Bergerault & Fred Jouanlong / L’autour aux points du jour : Noorg (Loic Guénin, Eric Brochard) / Solo : Anthony Pateras / Trio : Sophie Agnel, Joke Lanz, Michael Vatcher / Solo : Will Guthrie / Dustbreeders : Yves Botz, Thierry Delles, Michel Henritzi, Visibles / Invisibles : Emilie Borgo, Xavier Saïki / Duo : Terrie Hessels, Andy Moor / Duo : Pascal Marzan, Pascale Gille / Tumult : Arnaud Rivière, Mario De Vega / Los Amargados : Petr Vrba, George Cremaschi / We use cookies & al : Simon Henocq, Romain Al. Exposition « Bonne nouvelle » : Marie Bouchacourt, Benoit Carpentier et Sarah D’Haeyer / « Fougères sensibles » relaxation (E. Borgo, L. Lenhard) / l’hôtesse ou bergère : HélèneA…

Vous avez été nombreux à nous écrire suite à l’annulation de la 26ème édition, nous tenions à vous rendre hommage en les compilant dans ce petit document.
Merci encore !

FESTIVAL DENSITÉS, La triste nouvelle…

La préfecture a décidé et nous n’y pouvons rien.
Juste aux portes de notre 26° voyage voilà le festival Densités échoué.

Laissant sur le rivage 40 artistes, une restauratrice et 7 techniciens dans l’incapacité de faire à nouveau résonner l’espace.
Laissant une équipe de 3 plasticiens privés de leurs pinceaux.
Laissant 2 permanents et 1 service civique privés de leur travail.
Laissant 1 Présidente, 1 Conseil d’Administration et plus de 30 bénévoles sans autre solution que l’impuissance.

Et toute l’économie locale sur le carreau : les maraîchers, brasseurs et viticulteurs bio, le boucher, le loueur de matériel, les gîtes et Hôtels réservés pour les artistes et par le public, la Vida Locale et le Café Chez Monique à Fresnes …
Et le public bien sûr encore privé d’une occasion de goûter l’art, la beauté, le plaisir d’être ensemble. Les mots nous manquent.

Cette année, le festival devait accueillir :
Hysterrae : Cinzia Marzo, Silvia Gallone, Irene Lungo & Shadi Fathi / KrCi : Loris Binot & Emilie Skriejl invitent Le Quan Ninh / Couac : Heddy Boubaker & Sébastien Lespinasse / Satellites : Patricia Bosshard , Jasmine Morand & Dragos Tara / Osoresan (Mount of Fear) : Natacha Nisic / Little Tighter : Claire Bergerault & Fred Jouanlong / L’autour aux points du jour : Noorg (Loic Guénin, Eric Brochard) / Solo : Anthony Pateras / Trio : Sophie Agnel, Joke Lanz, Michael Vatcher / Solo : Will Guthrie / Dustbreeders : Yves Botz, Thierry Delles, Michel Henritzi, Visibles / Invisibles : Emilie Borgo, Xavier Saïki / Duo : Terrie Hessels, Andy Moor / Duo : Pascal Marzan, Pascale Gille / Tumult : Arnaud Rivière, Mario De Vega / Los Amargados : Petr Vrba, George Cremaschi / We use cookies & al : Simon Henocq, Romain Al. Exposition « Bonne nouvelle » : Marie Bouchacourt, Benoit Carpentier et Sarah D’Haeyer / « Fougères sensibles » relaxation (E. Borgo, L. Lenhard) / l’hôtesse ou bergère : HélèneA…

Présentation
Chercheur, le festival Densités a pour caractéristique d’être à l’affut des tendances les plus actuelles de la création d’aujourd’hui. Le souci de la direction artistique est donc de proposer des découvertes du monde entier, d’ouvrir un espace pour les plus jeunes artistes de la scène française et internationale, de découvrir chaque année l’œuvre d’un compositeur de musique électroacoustique, et de mettre un accent sur l’interdisciplinarité, les performances, la poésie. Cette programmation dense d’environ 20 spectacles sur trois jours prend aussi en compte la situation en territoire rural en proposant un accueil et une convivialité non feintes, pour bénéficier aux gens venus de loin, comme au public local.

rue

 

 

Vendredi 23 octobre

Pendant tout le festival

BONNE NOUVELLE
Exposition des œuvres de Marie Bouchacourt , Vincent Carpentier et Sarah D’Haeyer.
Enfin peut-on dire ! En effet, l’équipe, qui assure avec brio, talent et humour chaque année depuis longtemps la décoration du festival et réalisent aussi des ateliers artistiques à Vu D’un Oeuf, propose pour la première fois une exposition collective. Les trois artistes bien différents ont un thème commun qui sonne déjà comme un bain de jouvence… Avec « Bonne nouvelle » c’est certain, on va pouvoir se rincer l’oeil !

HélèneA
Mais qui est-elle ? Hôtesse ou bergère, HélèneA va nous accompagner pour ce festival au gré des changements d’espaces proposés. Et ce, en toute sécurité ! Au fil d’un parcours poétique et inspiré, celui du festival, HélèneA n’hésitera pas à ajouter, parfois, quelques mots de son cru.


Ouverture des portes à 20h-

POLE CULTUREL
(HYSTERRAE)
Voix (+ flute, accordéon……) Cintia Marzo, Sivia Gallone, Irene Lungo
Tar, Daf, Shadi Fathi
Pour commencer un festival spécial sous de bons auspices, il fallait des chants de guérison, des chants d’invocation à la terre nourricière, cette terre qui est notre bien le plus précieux. Quoi de mieux que quatre femmes formidables ? Percussionniste passionnée, femme de talent et de passion, Shadi Fathi porte en son cœur et sur le bout de tous ses doigts la nécessité de la musique sans frontière. Elle partage ici avec des chanteuses venues des Pouilles (très loin, au sud de l’ITALIE) des chants polyphoniques, des mélodies hypnotiques, et des rythmiques ancestrales pour enivrer les âmes ! De la vallée de l’Itria à l’Iran, l’énergie vivement tellurique de ce quatuor nous saisit.


(TRIO) Krči invite…
Piano préparé Loris Binot
Accordéon
Emilie Škrijelj
Percussions
Lê Quan Ninh
Issu du collectif Azeotropes, le duo Krči réunit Loris Binot et Emilie Škrijelj, musiciens complices depuis une dizaine d’années. Ils détournent leursinstruments pour en extraire des formes abstraites, sensibles etrugueuses. C’est en novembre 2019 qu’ils invitent le percussionniste Lê Quan Ninh pour un premier concert en trio dont l’engagement et la subtilité résonnent encore. Un véritable trio est né. Pendant le confinement, ils réalisent une correspondance de plusieurs mois qu’ils réunissent dans le disque Distant Numbers, sorti en août 2020 sur le nouveau label eux sæm. Les voilà déconfinés pour le bonheur de nos oreilles.

(SATELITTES)
Violon performance Patricia Bosshard
Programmation son Dragos Tara
Chorégraphie Jasmine Morand

SATELLITES est une situation (une partition ? Une chorégraphie?) inventée pour une violoniste et un public. Tout le travail de Patricia Bosshard en solo ou dans des ensembles est motivé par la question de la qualité de l’écoute.
Alors la voici vétue de capteurs sensoriels et de hauts-parleurs, déambulant parmi le public qui vit le son au plus près. Les mouvements effectués, leurs conséquences sur la respiration, la tension des muscles ou les battements du coeur, viennent perturber le son du violon, et apporter à la performance une part d’aléatoire. Voilà une expérience certes singulière de l’espace mais surtout très subtile et délicate.