Ici et ailleurs : des gestes et des liens

Le 4 janvier dernier, les chorégraphes Emilie Borgo et Tania Lavin ont repris leurs ateliers artistiques avec les réfugiés Yézidis, encore beaucoup de partage, d’échange et d’émotions lors de ce premier rendez-vous de l’année.
Cette belle collaboration née en 2020 avec l’EHD « Pôle réfugiés », Habitat et humanisme à Autun, se poursuivra jusqu’au 14 avril 2021.

Ici et ailleurs : des gestes et des liens

Une collaboration avec l’EHD « Pôle réfugiés », Habitat et humanisme à Autun
avec les artistes danseuses et chorégraphes : Émilie Borgo et Tania Lavin


L’association Vu D’un Oeuf a imaginé un projet avec EHD (Entreprendre pour Humaniser la dépendance) et son « Pôle réfugiés » à Autun. En lien étroit avec des psychologues, deux artistes tentent d’ouvrir des espaces d’expressions pour des mères et enfants Yezidis rescapés du génocide de 2014 en Irak.

Les chorégraphes Émilie Borgo et Tania Lavin proposent ici une danse en partage, des moments intenses, un parcours complexe ?

Quelques bribes des rencontres
« Un plaisir fou des enfants à travailler sur les cabanes, les limites, les contenants. De belles rencontres avec les mamans. Sentir la frontière hommes / femmes si présente dès l’enfance. Rencontrer de belles âmes, découvrir une religion, ses pratiques et symboliques. Danser et saluer le soleil et la terre. Apprendre à dire vie et mort, tout change. Tous les maris sont morts. Nouer un tissus et faire des voeux. Danser merci avec les mains. Découvrir ces tracés sur les mains et les visages, tatouages. Se sentir parfois désemparées face aux difficultés à se comprendre, se demander par où passer. Danser en cercle. Partager des instants de vie tout simplement ».

Qui sont les Yezidis ?
En Août 2014, les régions du nord de l’Irak doivent faire face aux réalités des assassinats massifs commis commis par l’organisation Daesh. De cette période, les familles de la communauté Yézidie en ressortent déchirées : pères assassinés, filles esclaves, frères disparus…

Une collaboration avec l’EHD « Pôle réfugiés », Habitat et humanisme à Autun
avec les artistes danseuses et chorégraphes : Émilie Borgo et Tania Lavin


L’association Vu D’un Oeuf a imaginé un projet avec EHD (Entreprendre pour Humaniser la dépendance) et son « Pôle réfugiés » à Autun. En lien étroit avec des psychologues, deux artistes tentent d’ouvrir des espaces d’expressions pour des mères et enfants Yezidis rescapés du génocide de 2014 en Irak.

Les chorégraphes Émilie Borgo et Tania Lavin proposent ici une danse en partage, des moments intenses, un parcours complexe ?

Quelques bribes des rencontres
« Un plaisir fou des enfants à travailler sur les cabanes, les limites, les contenants. De belles rencontres avec les mamans. Sentir la frontière hommes / femmes si présente dès l’enfance. Rencontrer de belles âmes, découvrir une religion, ses pratiques et symboliques. Danser et saluer le soleil et la terre. Apprendre à dire vie et mort, tout change. Tous les maris sont morts. Nouer un tissus et faire des voeux. Danser merci avec les mains. Découvrir ces tracés sur les mains et les visages, tatouages. Se sentir parfois désemparées face aux difficultés à se comprendre, se demander par où passer. Danser en cercle. Partager des instants de vie tout simplement ».

Qui sont les Yezidis ?
En Août 2014, les régions du nord de l’Irak doivent faire face aux réalités des assassinats massifs commis commis par l’organisation Daesh. De cette période, les familles de la communauté Yézidie en ressortent déchirées : pères assassinés, filles esclaves, frères disparus…

LA TRAVERSÉE: Tirailleurs, migrants, demandeurs d’asile : on est quoi au juste ?

Avec l’Amatrami (Association Meusienne des travailleurs migrants), Vu D’un Oeuf mène un projet sur le thème de la traversée… Comme une mise en écho entre les tirailleurs sénégalais qui ont traversé la mer pour combattre à Verdun en 1917 et les migrants d’aujourd’hui, des champs de bataille à l’Afrique, de l’Afrique aux portes de l’Europe. Emotions fortes et échanges intenses ont été au programme. Un projet soutenu par la Mission Histoire dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale.

Les intervenants
Eric Delacroix, sculpteur
Emmanuelle Pellegrini : Poésie-action-improvisation
Et les animateurs et bénévole de l’Amatrami : Dominique Dautel, Khadija, Huguette…

Les ateliers du mouvement

Durant l’année 2015, Vu D’un Oeuf et le Centre Hospitalier de Verdun ont mis en place une série d’ateliers autour de la danse, de la poésie et des arts plastiques avec la chorégraphe Emilie Borgo (Compagnie Passaros). Un livret retraçant ces aventures vient de paraître. Il est disponible en téléchargement ici. Bonne découverte !

ADM03-couv-web

« DIRE…RESSENTIR…DONNER » – 2011 Un temps avec les personnes âgées

Deux artistes, un compositeur-preneur de son, Thomas Charmetant et un danseuse chorégraphe, Emilie Borgo ont vécu dix jours au foyer résidence et à l’hôpital de Hannonville-sous-les-Côtes.

Ils ont pris le temps de rencontrer des résidents, partager des moments de quotidien avec eux et proposeront des moments de pratique, danse et bien être. Autour du thème
« Ce que je veux te dire … Ce que je veux te donner… l’invention d’un langage artistique s’inventera en temps réel.
Calendrier de l’action :
Du 06 au 11 septembre 2011
Du 05 au 11 octobre 2011

Une présentation publique a eu lieu le mardi 11 octobre 2011 au foyer-logement de Hannonville-sous-les-Côtes

Article de presse: L’Est Républicain